Notre référent Retraites Jacques Martel interrogé par Sandrine Chauvin de la revue Capital sur les risques de la fusion AGIRC ARRCO

5 sujets ont été abordés

– Vers une pension de réversion rabotée ?

– Des cotisations plus élevées pour les non-cadres ?

– Vers la fin de la Garantie minimale de points ?

– La mort du statut de cadre

– Vers un âge légal de la retraite à 64 ans

Prenez en connaissance en suivant le lien ci-dessous :

http://www.capital.fr/retraite/actualites/retraites-complementaires-la-fusion-agirc-arrco-quels-risques-pour-les-salaries-998988