Les points essentiels de la deuxième séance de Négociation sur les Retraites Complémentaires

Logo CFECGC 3D HDLa deuxième séance de négociation sur les retraites complémentaires s’est tenue le 20 mars 2015 au siège du Medef. Les éléments suivants sont à retenir de la discussion :

– La CFE-CGC et l’ensemble des organisations syndicales ont contesté l’absence de cotisations supplémentaires dans le projet d’accord proposé par le Medef.
– Tous les acteurs, organisations syndicales comme patronales, conviennent avec la CFE-CGC que la fusion ne résout en rien le problème de l’épuisement des réserves, mais certaines y voient l’avantage de générer un gain de temps pour le solutionner.
– Le dispositif de réversion proposé par le Medef dans son projet d’accord est abandonné.
– Les syndicats soulignent majoritairement le problème posé par les abattements temporaires dégressifs pour les personnes se situant hors emploi au moment de leur liquidation.
– Deux autres mesures du projet d’accord du Medef sont majoritairement refusées : le gel prolongé de la valeur du point et les droits réduits accordés aux chômeurs.

Des nouveaux chiffrages ont été demandés aux services du GIE Agirc-Arrco en vue des prochaines séances de négociation fixées le 10 avril et le 27 mai. Des réunions bilatérales sont prévues entre chaque séance.