Archives de catégorie : Personnes Agées

Mise à jour de notre page sur la loi vieillissement

La page que nous consacrons à cette loi vient d’être entièrement revisitée pour tenir compte des derniers décrets parus .

Pour prendre connaissance de ces informations suivre le lien suivant

Mises à jour de la loi relative à l’Adaptation de la Société au Vieillissement (ASV)

HUMANIS et les EPAHD

Un lien permettant de trouver un EHPAD (secteur privé et public).  développé à la demande de l’AGIRC-ARRCO,  c’est le plus complet. Il suppose au préalable que les établissements aient fait la démarche d’inscription  pour y figurer, démarche qui est gratuite.

http://www.ehpadhospiconseil.fr/

Les préconisations de l’Institut Montaigne pour viabiliser notre système de retraite

L’Institut Montaigne est un laboratoire d’idées – think tank – créé fin 2000 par Claude Bébéar et dirigé par Laurent Bigorgne. Il est dépourvu de toute attache partisane et ses financements, exclusivement privés, sont très diversifiés, aucune contribution n’excédant 2 % de son budget annuel. En toute indépendance, il réunit des chefs d’entreprise, des hauts fonctionnaires, des universitaires et des représentants de la société civile issus des horizons et des expériences les plus variés.

Le plan du dossier est le suivant :

1 FAIRE CONVERGER LES RÉGIMES PUBLICS ET PRIVÉS: LA CONDITION DE L’ACCEPTATION D’EFFORTS PARTAGÉS PAR TOUS ET UN ENJEU FINANCIER IMPORTANT

2 POURSUIVRE L’AUGMENTATION PARALLÈLE DE L’ÂGE DE DÉPART ET DE LA DURÉE DE COTISATION

3 LE PASSAGE À UN RÉGIME PAR POINTS : D’AVANTAGE DE LISIBILITÉ, MAIS PAS DE CONTRIBUTION AU REDRESSEMENT FINANCIER

4 LE DÉVELOPPEMENT DE « FONDS DE PENSION À LA FRANÇAISE » : DES VERTUS ÉCONOMIQUES, MAIS PAS UNE RÉPONSE AUX DÉFICITS DES RÉGIMES DE RETRAITE PAR RÉPARTITION

5 FAIRE « ATTERRIR » LE DÉBAT SUR LA PÉNIBILITÉ : UNE NÉCESSITÉ POUR LE FINANCEMENT DES RÉGIMES

Pour y accéder suivez le lien ci-dessous Continuer la lecture

Le panorama international des retraites proposé par le Comité Orientation des Retraites

Le COR compare dix pays représentatifs de la diversité des systèmes de retraite dans les pays développés : l’Allemagne, la Belgique, le Canada, l’Espagne, les États-Unis, l’Italie, le Japon, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Suède. Il présente, sous la forme de dix fiches thématiques, les principales caractéristiques des systèmes de retraite et les réformes depuis la crise, puis fait le point sur leur situation financière et leurs modalités de financement.
Le présent dossier est consacré à ces études comparatives. Il comporte également les travaux récents réalisés sur les dispositifs de retraite par l’OCDE et l’Ageing Working Group de la Commission européenne

En suivant le lien vous accéderez à l’ensemble de la documentation synthétique et développée Continuer la lecture

Ouverture d’un site web consacré à l’accompagnement des personnes âgées et de leurs proches

Le site était annoncé, il a ouvert le 4 juin 2015.
Ce site est mis en œuvre par le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) en préfiguration de dispositions prévues par le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement qui devrait être voté au cours du dernier trimestre 2015.

Ce nouveau site a vocation à fournir une information officielle et complète sur la perte d’autonomie, organisée en rubriques évoquant les situations les plus courantes (vivre à domicile, vivre ailleurs temporairement choisir un hébergement…) et les aides possibles. Il propose des vidéos pour comprendre rapidement à qui s’adresser et des dossiers thématiques.

Le site comporte en outre une rubrique comportant les réponses aux questions les plus posées par les personnes âgées et leurs proches.

Enfin, il met à disposition des internautes :

  • un annuaire des services d’aide et de soins à domicile, des établissements médicalisés et des points d’information dédiés aux personnes âgées et à leurs proches,
  • un simulateur de calcul pour estimer le reste à charge mensuel des personnes hébergées en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) après déduction des aides publiques,
  • des informations locales sur l’aide à l’autonomie grâce à des liens vers les sites web des départements.

    Pour y accéder : www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr.

Pour les personnes qui préfèrent être informées par téléphone, un numéro national unique est également proposé, le 0 820 10 3939 (0,15 euro TTC la minute).

Observatoire National de Fin de Vie : Le bilan après 5 ans de fonctionnement

A l’occasion du dernier comité de pilotage de l’ONFV, le 10 juin 2015, le Professeur Régis Aubry a fait un bilan de 5 années d’activité de l’Observatoire en présence de : Alain Claeys (député), Jean Leonetti (député), Annie Podeur (Secrétaire générale du CESE) et par Jean Debeaupuis (Directeur général de la DGOS et représentant de la ministre de la santé). Ce fut également l’occasion de remercier le Professeur Régis Aubry pour son engagement et les actions accomplies alors qu’il termine son mandat de 5 ans à la présidence de ce comité de pilotage

Retrouvez ci-dessous ce bilan au terme de 5 années d’activité
BILAN ONFV-JUIN-2015-PRESSE

Journée UNIR Lorraine du 10 avril

Les retraités présents Les membres des Bureaux

Avec le concours d’une délégation d’UNIR National, les Délégués UNIR de Lorraine se sont rencontrés le 10 avril 2015 pour faire le point du projet de loi portant sur le vieillissement et la négociation AGIRC-ARRCO.

La délégation nationale était composée de Daniel DELABARRE, président d’UNIR, de Maud GILOUX, chargée notamment des relations avec le CNRPA et de Jacques MARTEL, responsable du pôle Protection Sociale.

Le président de l’Union Régionale de Lorraine, Olivier CAYLA a participé aux travaux. Il n’est pas indispensable de rappeler qu’en Lorraine les travaux des retraités de la CFE-CGC sont soutenus, mais souligner une fois de plus l’attachement des structures territoriales de Lorraine à l’action d’UNIR n’est pas inutile. Continuer la lecture

Le rapport de Martine Pinville et Berengere Poletti sur les services d’aide à la personne

Document réalisé à l’occasion de l’examen du projet de loi vieillissement, ce rapport est centré sur la tarification des services d’aide à domicile intervenant dans le cadre de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile. Présenté en juillet 2014, le rapport de la Cour des comptes constitue une actualisation du bilan dressé par la Cour en 2010, assortie d’une analyse particulière des services à la personne contribuant au maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie et de douze recommandations. Continuer la lecture

Une étude de la DRESS sur la frequentation des EPHAD

 Fin 2011, 693 000 personnes vivent dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées, soit 5,5 % de plus qu’à la fin 2007. Parmi elles, 265 500 l’ont intégré dans l’année. Une personne sur trois rejoignant un établissement en 2011 le quitte la même année.

Les femmes représentent toujours les trois quarts des effectifs. L’âge moyen des résidents progresse de dix mois par rapport à 2007 et atteint 85 ans. Celui des hommes augmente plus que celui des femmes. L’entrée en institution en 2011 est de plus en plus tardive, en moyenne à 84 ans et 5 mois.

Les résidents sont plus dépendants en 2011 qu’en 2007, surtout les plus jeunes. La part des dépendants parmi les résidents de moins de 70 ans augmente de sept points durant cette période. Fin 2011, 22 % des résidents, soit 152 600 personnes, souffrent de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

Environ 238 700 personnes ont quitté un établissement au cours de l’année 2011. Deux tiers de ces sorties correspondent à des décès. La durée moyenne de séjour, 2 ans et demi, reste stable depuis 2007

Pour prendre connaissance du document :
Etude DREES 2011 Hébergement Personnes Agées 12 2014

Vous pouvez également visiter le site du Ministère des Affaires Sociales , de la Santé et des Droits de la Femme ou ce document a été publié :
http://www.drees.sante.gouv.fr/

Intervention de Laurence Rossignol aux assises de l’aide à domicile

14995024-senior-femme-avec-son-fournisseur-de-soins-a-domicileDans son intervention, la Secrétaire d’Etat a souligné le fait que l’Etat mobilisera ainsi 453 M€ / an pour l’APA à domicile. soit une revalorisation de 13% du budget précédent.
Elle est longuement revenu sur les SAAD (Services d’Aide et d’Accompagnement au Domicile) et les SPASAD (Services Polyvalents d’Aide et de Soins a Domicile) précisant que :
– le CPOM (Contrat Pluriannuel d’Objectifs  et de Moyens) est ouvert aux SAAD autorisés et agréés.
– l’expérimentation tarifaire n’est plus prolongée d’un an et la remise du rapport d’évaluation IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) est avancée de 4 mois
– la gestion du ticket modérateur par abonnement forfaitaire est possible
– le délai pour le passage dans le régime de l’autorisation sans appel à projet est réduit à 2 ans.
– les SPASAD seront éligibles aux actions de prévention financées par la future conférence des financeurs dotée de 140 millions.
Bien entendu, les 83 SPASAD existants ont naturellement vocation à rejoindre ces SPASAD de nouvelle génération.

La Ministre souligne ensuite que des actions sont à engager sans attendre la loi :
– une meilleure coordination et gouvernance des différents projets ayant des impacts sur les services à domicile.
– la promotion des SPASAD même si l’autorisation conjointe DGARS / PCG n’est pas toujours facile à obtenir (elle vient d’intervenir auprès des ARS). Le décret relatif aux dérogations tarifaires pour les SPASAD paraitra très prochainement afin de fluidifier le parcours de santé des personnes âgées de + de 75 ans.
– le plan métier Autonomie et la professionnalisation du secteur
En ce domaine ,il ne faut pas confondre professionnalisation et accès à un diplôme. L’objectif est de construire des parcours professionnels vers des postes d’aide-soignant par exemple sans oublier de viser une amélioration des conditions de travail (la loi d’adaptation de la société au vieillissement comprend une enveloppe de 25 millions d’euros pour cet objectif).

Pour prendre connaissance de l’intégralité de la déclaration:
Continuer la lecture