Archives de catégorie : Nos actions

UNIR CFE-CGC s’associe aux revendications des 9 pour souligner les inégalités persistantes entre hommes et femmes retraités

Communiqué de presse                                                                                            Paris, le 27 février 2019

Pour les femmes retraitées, encore plus d’inégalités

La gestion des carrières des femmes tout au long de leur vie en activité amplifie les inégalités entre Hommes et Femmes à la retraite.

Alors que l’écart de salaires entre hommes et femmes est de 27 %, les pensions de droit direct des femmes sont inférieures de 39% à celles des hommes. Au final, droits directs et dérivés (dispositifs familiaux et pension de réversion) confondus, les femmes perçoivent une pension inférieure de 26 %.

L’augmentation de l’activité des femmes sur le marché du travail a contribué de façon croissante au financement des régimes de retraite. Mais si les droits familiaux et conjugaux  ont permis de réduire l’écart entre hommes et femmes, les réformes intervenues depuis 1993 ont davantage pénalisé les femmes aux carrières plus courtes,  aux temps partiels plus nombreux ( 30 % des femmes contre 8 % des hommes) notamment du fait :

– de l’allongement de la durée d’assurance et de l’augmentation du nombre de trimestres de cotisations pour bénéficier d’une retraite à  taux plein,

– du passage des 10 aux 25 meilleures années dans le régime général,

– de l’instauration du mécanisme de la décote pour les carrières incomplètes (10 % par annuité manquante en 1993, ramené à 5 % en 2003) qui contraint de nombreuses femmes à attendre l’âge qui annule la décote (67 ans aujourd’hui) pour liquider leurs pensions.

Certaines mesures destinées à adoucir un peu la dureté de ces réformes, comme les dispositifs de départ anticipé pour carrière longue, ont bénéficié davantage aux hommes, tandis que certaines mesures plus favorables aux femmes, comme la meilleure prise en compte du temps partiel (2014) sont cosmétiques. Dans la Fonction publique, les droits familiaux ont été radicalement remis en cause avec la suppression de la bonification d’un an/enfant (« remplacée » par une durée de 6 mois pour la seule durée d’assurance) pour les enfants nés après 2004.

La remise en cause de la pension de réversion serait catastrophique pour tous et notamment les femmes. Fin 2017, on dénombrait 4,4 millions de bénéficiaires de pensions de réversion, dont 89 % sont des femmes. Pour 1,1million d’entre elles, c’est leur unique revenu. Vouloir supprimer la pension de réversion, c’est encourager le recours à l’assurance privée « type veuvage », le minimum vieillesse étant « censé » protéger les plus modestes.

Aujourd’hui les dispositifs familiaux sont indispensables pour réduire les inégalités de pension entre les femmes et les hommes.

 Pour ne pas pérenniser l’assignation sociale des femmes aux tâches familiales et parentales, il est nécessaire :

– de remettre en cause les stéréotypes sur les rôles sexués, rechercher l’égalité dans le partage des tâches parentales et domestiques,

–  de lutter effectivement contre les discriminations professionnelles,

–  d’assurer véritablement l’égalité salariale,

–  de développer des politiques publiques de mode d’accueil dès la petite enfance,

– de modifier le congé parental pour qu’il soit partagé de manière égale entre les deux parents et mieux rémunéré.

Si le taux d’activité des femmes rejoignait celui des hommes (il est actuellement plus bas de dix points), le financement des caisses de retraite en serait grandement amélioré, tout comme le droit direct à pension des femmes.

La retraite est un enjeu de société

Considérer la question des retraites à partir de la situation des femmes permet de réfléchir au projet de société souhaité dans sa globalité, et de mettre en avant de nouvelles revendications de progrès pour toutes et tous.

UNIR CFE-CGC appelle à participer aux manifestations du 10 mars pour la revalorisation des pensions des retraités

Les organisations syndicales de retraité-e-s UCR-CGT, UCR-FO, UNAR-CFTC, UNIRCFE-
CGC, SFR-FSU, UNIR-Solidaires et les associations de retraité-e-s FGR-FP, LSR,
Ensemble & solidaires-UNRPA se sont rencontrées le vendredi 29 janvier 2016 et ont
décidé d’appeler à une nouvelle mobilisation le 10 mars.

La revendication centrale  porte sur le pouvoir d’achat en baisse à cause du retard grandissant entre la revalorisation de l’ensemble du système des pensions et retraites par rapport au salaire moyen, de l’augmentation de la fiscalité spécifique aux retraité-e-s, du poids grandissant des dépenses contraintes des personnes âgées, notamment en matière de santé.
Les organisations syndicales  revendiquent :
– Une revalorisation des pensions en fonction de l’augmentation du salaire moyen
et une pension au moins égale au SMIC revalorisé, pour une pension complète.
– La défense des pensions de réversion et leur déplafonnement dans le régime
général.

Pour prendre connaissance du tract intersyndicale :
Continuer la lecture

Signature d’un partenariat avec le groupe VTF Vacances

VTF Bleu 294 quadriLe bureau de UNIR National a le plaisir de vous annoncer un élargissement de son offre de services à la suite de la signature d’un partenariat avec  VTF Vacances.

Cette structure est une Association crée en 1956 dont l’esprit vise à favoriser le tourisme social et familial.

L’offre est large sur la France mais il y a également des possibilités de séjour à l’Etranger, que vous pourrez découvrir en visitant la page que nous venons de créer dans notre rubrique Services :
La Page de VTF Vacances
Sur cette dernière vous découvrirez également les avantages que vous procurera ce partenariat : de 5 à 17 % de réductions sur les tarifs catalogues mais également des avantages encore plus importants sur des offres spécifiques, par exemple en ce moment jusqu’à 40 % sur des séjours à réaliser en juillet et août.

 

UNIR informations N° 56 Janvier Février Mars 2015

Au sommaire :

– Editorial du Président Daniel DELABARRE et Hommage à Jean Marie GRIVEL
– Informations Régions : actions Haute Savoie – Rhône Alpes – Côte d’Or
– Pourquoi le pouvoir d’achat des Retraités diminue : René OGER
– Le régime unique de retraite complémentaire des salariés du privé : une mauvaise solution pour un vrai problème d’équilibre financier de l’AGIRC et de l’ARCCO : Jacques MARTEL
– UNIR CFE-CGC dans deux instances européennes : Maud GILOUX
– Le diamant noir du Périgord : Jean Jacques VERDIER

Pour en prendre connaissance : Continuer la lecture

Journée UNIR Lorraine du 10 avril

Les retraités présents Les membres des Bureaux

Avec le concours d’une délégation d’UNIR National, les Délégués UNIR de Lorraine se sont rencontrés le 10 avril 2015 pour faire le point du projet de loi portant sur le vieillissement et la négociation AGIRC-ARRCO.

La délégation nationale était composée de Daniel DELABARRE, président d’UNIR, de Maud GILOUX, chargée notamment des relations avec le CNRPA et de Jacques MARTEL, responsable du pôle Protection Sociale.

Le président de l’Union Régionale de Lorraine, Olivier CAYLA a participé aux travaux. Il n’est pas indispensable de rappeler qu’en Lorraine les travaux des retraités de la CFE-CGC sont soutenus, mais souligner une fois de plus l’attachement des structures territoriales de Lorraine à l’action d’UNIR n’est pas inutile. Continuer la lecture

Un bilan révoltant après la première réunion de négociation sur les régimes complémentaires ARRCO AGIRC

La réunion d’ouverture de la négociation a tenu toutes ses promesses. Elle était annoncée comme difficile, elle l’a été, nous sommes aux antipodes d’une recherche de solution, tout, dans les propositions ne sont que provocations.

Le MEDEF annonce ses solutions et son calendrier, serait-il paritaire à lui seul ? : Continuer la lecture

UNIR Informations N° 55

Sommaire :

– Editorial du président

– Résumé du Compte rendu de la réunion des délégués « UNIR+CODERPA » du 3 décembre 2014 chez HUMANIS Montreuil.

–  Négociations AGIRC ARRCO (Jacques Martel).  P 3-4-5-6-7-8

–  Informations Régionales. P 8-9

–  La réforme du Territoire (Maud Giloux).  P 10

Continuer la lecture